Adolescent qui travaille

Les vacances d’été sont longues et pouvoir combler ce temps en trouvant un travail peut être véritablement positif. Ce choix vous permettra de gagner votre propre argent, que vous pourrez ensuite utiliser pour acheter une envie en particulier, ou bien mettre de côté. C’est aussi un premier pas dans le monde du travail et quelques lignes sur votre CV qui sauront séduire vos futurs recruteurs. Cependant, comment s’y prendre ? Et quelles réglementations sont en vigueur concernant les mineurs ?

Connaitre la loi

Le temps de travail

En France, on peut travailler à partir de 14 ans, mais la réglementation est stricte. Il faut prendre en compte que la loi n’est pas la même concernant la durée et le temps de travail de ses 14 jusqu’à ses 18 ans.

Entre 14 et 16 ans, on a le droit de d’exercer un travail uniquement pendant les vacances scolaires et il ne doit pas dépasser les 50 % de votre temps de vacances. Pendant les deux mois de congés de juillet/août, par exemple, on ne peut travailler qu’un mois au total.

Entre 16 et 18 ans, la réglementation est beaucoup plus souple : on peut travailler pendant et en dehors des vacances scolaires. Rien n’empêche donc de travailler tout l’été ou de prendre un emploi à côté des cours. Il n’est pas question par contre de faire du zèle ! On se tient aux 35 heures par semaine et on n’exerce pas plus de 8 heures de travail consécutif par jour. Deux jours de repos qui se suivent chaque semaine sont obligatoires, ainsi qu’une période de 12 heures de pause entre deux journées de travail. Ces règles, concernant les pauses, s’appliquent aussi d’ailleurs aux 14/16 ans.

Le type de travail

Tous les métiers qui consistent à travailler la nuit sont à proscrire, ainsi que les professions jugées dangereuses côté santé ou sécurité. Seuls les jeunes en formation professionnelle peuvent obtenir des dérogations.

Les métiers jugés pénibles sont très réglementés, notamment quand cela implique de porter des charges lourdes.

La rémunération

Comme pour les majeurs, la règle du « tout travail mérite salaire » s’applique. La rémunération se base sur le SMIC. La tranche des 14/17 ans peut toucher 80 % du SMIC au minimum, alors que les jeunes de 17 ou 18 ans toucheront 90 % du SMIC au minimum.

Les entreprises peuvent choisir d’octroyer un salaire plus élevé. Lors de votre recherche d’emploi, pensez à bien vous renseigner. Lorsque votre contrat prendra fin, vous toucherez des indemnités de congés représentant 10 % du montant intégral de votre salaire, c’est un bénéfice financier non négligeable !

Les documents obligatoires

Étant donné qu’un adolescent est considéré comme un mineur, et non pas comme un majeur, il doit fournir une autorisation signée par son représentant légal (père, mère, tuteur) afin de pouvoir travailler. Il devra aussi passer une visite médicale.

Concernant l’employeur, il doit demander une autorisation à l’Inspecteur du travail deux semaines avant que l’adolescent ne viennent travailler au sein de sa structure. Un contrat doit être réalisé où il est indiqué la durée, la nature, les conditions du travail ainsi que les horaires et la rémunération prévue. Seuls les contrats à durée déterminée peuvent être acceptés par les jeunes travailleurs, le contrat à durée indéterminée ne les concerne pas.

Choisir son emploi

Il y a des types de professions qui sont bien adaptés aux mineurs, car les employeurs recrutent de manière ponctuelle (particulièrement pendant l’été) et les tâches demandées ne nécessitent pas forcément beaucoup d’expériences pour être réalisées.

  • Vendeur dans le commerce
  • Saisonnier : si vous n’avez pas peur des travaux agricoles, beaucoup d’agriculteurs recrutent pendant les vendanges
  • Dans la communication : vous pouvez distribuer des flyers dans la rue ou bien faire la promotion d’événements particuliers
  • Dans la restauration : la plupart des établissements recrute des plongeurs ou des serveurs pour les périodes d’activités intenses
  • Le service aux personnes : vous pouvez vous rapprocher de votre voisinage et leur demander s’ils ont besoin de votre aide pour des travaux divers (réparation, mécanique, jardinage…).
  • Le baby-sitting : la garde d’enfant est particulièrement adaptée aux mineurs, c’est un emploi qui peut s’adapter facilement aux heures de cours
  • L’animation : en obtenant le BAFA, vous pourrez trouver facilement des emplois d’animateurs chaque été dans un centre aéré ou une colonie de vacances

Trouver son emploi

On est rarement à l’aise avec la recherche d’emploi : le monde du travail est un nouveau milieu qu’on appréhende lorsqu’on est adolescent. Il existe plusieurs pistes à suivre pour trouver votre emploi.

  • Le bouche-à-oreille : il est important de pouvoir compter sur votre cercle proche en les informant de votre envie de travailler. Ils pourront être d’une grande aide pour vous aider à trouver un emploi et il est fort probable qu’une connaissance puisse avoir un poste à vous proposer. Vous pouvez d’ailleurs aussi tout à fait travailler dans l’entreprise familiale, s’il y en a une. Attention cependant, vous serez soumis à la même réglementation que si vous aviez pris un poste dans une entreprise extérieure.
  • Utiliser le web : internet est un vaste outil qu’il ne faut pas hésiter à utiliser ! En effet, vous pouvez trouver de nombreuses annonces d’emplois sur les sites web ou les plateformes spécialisées.
  • Observer son environnement : dans votre ville, il est possible de voir des affichettes ou des annonces sur les commerces annonçant des emplois disponibles. N’hésitez pas non plus à vous rendre à la mairie de votre commune.
  • Si vous êtes étudiant, vous pouvez vous rapprocher des établissements scolaires. Ils offrent des postes de tuteurs ou bien de surveillants.

Convaincre un recruteur

Pour décrocher un emploi qui nous intéresse, il faut s’en donner les moyens ! Soignez votre CV et n’hésitez pas à le faire relire autour de vous. Pour les postes qui demandent des interactions sociales, comme vendeur par exemple, présentez-vous directement au magasin pour déposer votre CV en prenant soin de faire bonne impression, en étant souriant. Évitez d’être accompagné par vos parents lors de vos démarches, cela pourrait donner l’image de quelqu’un qui n’est pas assez autonome et responsable. Enfin, soyez rassurant ! Montrez vos capacités, votre sens du devoir et que vous êtes quelqu’un de sérieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici