jeune femme en télétravail qui garde son enfant

Alors que la situation sanitaire semble s’améliorer, les parents continuent de rencontrer de véritables difficultés liées à la garde de leurs enfants. Entre les fermetures de classe et les contaminations Covid des élèves et des enseignants, de nombreux parents vivent au jour le jour, dans la peur de devoir trouver, une fois de plus, une solution de garde pour leur progéniture. C’est votre cas ? Restez avec nous pour découvrir les différentes possibilités de garde qui s’offrent à vous.

Fermetures de classes : les problématiques parentales 2022

Alors qu’Omicron paraît signer la fin d’une longue et douloureuse pandémie, ce dernier variant ne semble cependant pas vouloir partir dans la discrétion. Particulièrement contagieux, Omicron se répand à vitesse grand V dans le monde et sur tout le territoire français. Même s’il est beaucoup moins agressif que ses congénères, le variant Omicron donne du fil à retordre à la population et notamment aux familles qui ont désormais repris le chemin du travail.

La procédure en école est la suivante : si un enfant est cas contact, il doit se faire tester à plusieurs reprises pour assurer au personnel éducatif qu’il n’a pas été contaminé. Si l’enfant est testé positif, il doit être isolé. Quel que soit le cas rencontré, il doit impérativement être gardé à la maison. Malheureusement, dans une classe de trente élèves, il est courant que les enfants soient tous cas contact, et ce, d’autant plus s’ils sont en bas âge, incapables d’appliquer des gestes barrières. Une situation très compliquée pour les parents qui sont systématiquement contactés par l’école pour venir chercher leur progéniture et les garder à la maison. Tous les employeurs ne sont pas aussi compréhensifs, certains parents perdent donc peu à peu leur confiance et, pour finir, leur poste.

Quelles solutions de garde pour son enfant les jours de travail ?

Se créer un réseau de baby-sitters pour les situations exceptionnelles

De nombreuses agences de baby-sitting existent sur le net et permettent de mettre en relation des familles et de jeunes étudiants à la recherche d’un job. Malgré tout, il est souvent difficile de faire appel à ce type de services lorsque la demande est occasionnelle et qu’il s’agit de faire face à un imprévu. Pour pouvoir vivre plus sereinement son quotidien et ne pas craindre l’appel de l’école, il est donc conseillé de se créer un petit réseau constitué de plusieurs baby-sitters résidant dans son quartier. Certains jeunes ont de multiples disponibilités dans la journée, un petit texto groupé à tous ses contacts peut alors permettre de trouver rapidement de l’aide.

Bien entendu, les baby-sitters contactés doivent être assez qualifiés pour pouvoir s’occuper de l’enfant. À noter que certaines régions, comme la région parisienne, posent plus de difficultés pour trouver une solution de garde. Pour des besoins réguliers, il est possible de trouver une nounou à Paris grâce à des agences spécialisées.

Quitter son poste pour garder son enfant à la maison

Dans les faits, rien n’oblige l’employeur à autoriser leurs salariés à s’absenter. Cependant, dans de nombreux cas, ce type d’évènements est traité en bonne intelligence. Les employeurs, ayant souvent eux-mêmes des enfants, comprennent aisément les difficultés des parents à faire face aux aléas de la pandémie. Un enfant cas contact doit être retiré au plus vite de l’école pour être testé, les parents n’ont donc pas beaucoup de temps pour réagir et faire le nécessaire. Face à cette situation compliquée contre laquelle les parents ne peuvent rien, le gouvernement a appelé les employeurs à faire preuve d’indulgence.

Si les parents ne peuvent pas télétravailler, plusieurs solutions s’offrent à eux. Un dispositif permet notamment à un salarié du privé d’être en activité partielle. Pour justifier l’absence, il faut fournir à l’employeur un certificat d’isolement de l’enfant, à demander auprès de l’Assurance maladie. Il faut également lui fournir une attestation sur l’honneur, indiquant que seul l’un des deux parents bénéficie de ce dispositif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici