famille enfants maison

Tous les enfants sont turbulents, même si certains le sont plus que d’autres. Repousser les limites et se rebeller est un comportement naturel et souvent sain. Cependant, il ne faut pas croire que les enfants ne sont pas capables de comprendre une règle quand elle est légitime. Il est donc important, dès son plus jeune âge de lui apprendre à utiliser son intelligence pour obéir quand c’est nécessaire.

Pourquoi instaurer des règles à la maison ?

La première raison – la plus évidente pour les parents – c’est que les règles de vie à la maison permettent de maintenir le calme, l’ordre et la sécurité. Après une longue journée de travail, personne ne souhaite jouer au policier chez soi. Pourtant, une règle édictée n’est pas toujours une règle respectée. Si vous ne voulez pas faire la police, vos enfants vont devoir respecter eux-mêmes les règles. Ne serait-il pas mieux de les laisser simplement faire ce qu’ils veulent ?

En fait, les règles de vie rendent la vie commune possible. Les enfants doivent rapidement comprendre et intégrer la notion de bien commun. Ce ne sont pas les règles qu’il faut respecter, mais ceux avec qui nous vivons et que ces règles visent à protéger. Respecter les règles, c’est créer un espace où chacun pourra vivre sereinement.

Les enfants ont besoin de règles, pas d’interdiction

Beaucoup de parents décident de prendre soin de leurs enfants à travers le modèle de l’interdiction. L’éducation positive nous apprend que les enfants ont davantage besoin de règles que d’interdictions.

La différence est subtile entre les deux, mais une interdiction limite les possibilités de votre enfant. À l’inverse, une règle explique sa nécessité. Par exemple, n’interdisez pas à votre enfant de courir dans la rue. Expliquez-lui les règles qu’il doit respecter pour pouvoir courir sans prendre de risque.

Les règles doivent être à l’origine d’un dialogue

Un autre aspect essentiel des règles de vie que vous devez fixer avec votre enfant, c’est qu’elles doivent permettre la naissance d’un dialogue. En édictant une règle, vous exprimez indirectement un besoin, que ce soit le vôtre ou celui d’un autre membre de la famille.

Ne pas crier le dimanche matin est une règle valable seulement si vous prenez le temps d’expliquer à votre enfant combien vous êtes fatigué. Les enfants sont naturellement empathiques et prennent facilement en compte les besoins des autres. Ce dialogue est sain et efficace.

Les règles : la base de l’éducation positive

Beaucoup de parents ont encore malheureusement l’impression de torturer leurs enfants quand ils leur imposent des règles. Souvent, c’est parce qu’il s’agit d’interdictions illégitimes plutôt que de vraies règles.

En réalité, des règles légitimes et compréhensibles forment un cadre rassurant pour l’enfant. Il connaît les limites qu’il ne doit pas dépasser et sait donc pouvoir profiter d’un espace clairement autorisé. Il peut s’y développer sans crainte, ce qui forme la base de l’éducation positive.

Quelques exemples de règles de vie à la maison pour un adolescent

Les adolescents sont particulièrement susceptibles d’adopter des comportements rebelles. En tout cas, c’est ce qu’on nous a appris. Pourtant, dans de nombreuses cultures, l’adolescence n’est pas une période de rébellion puisque les règles sont mieux comprises et acceptées.

Les adolescents ont des besoins et les parents doivent adapter les règles à ces évolutions. Par exemple, il est inutile d’interdire à un adolescent de sortir si ses notes sont bonnes et qu’il ne court aucun danger.

Plus les enfants grandissent, plus il sera nécessaire d’expliquer les règles et leur légitimité. Les parents doivent faire preuve d’humilité et prendre le temps de dialoguer avec leur adolescent. Si leur enfant a raison, ils doivent également être capables de le reconnaître et de changer d’avis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici